Get Adobe Flash player

Tunisie


    • Tunisie : Le pays de la douceur de vivre

    Agence promotion des cultures et du voyage

    « J’apprécie davantage mon voisin

    depuis que je visite son pays » 

    Tour Hebdo :
                La Tunisie se bat pour continuer à exister chez les TO

    Wahida Jaïet, la directrice de l'Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) a reçu de nombreux messages de soutien hier lors du Forum du Seto.

    "La Tunisie ne peut pas rester en dehors du marché". Déterminée et sans langue de bois, Wahida Jaiet, directrice de l'Office de Tourisme à Paris depuis cet été, a forcé l'admiration hier lors de la dernière présentation-débat du Forum du Seto à Lyon.

    La directrice de l'ONTT ne manque pas de rappeler que la Tunisie a reçu la semaine dernière le Prix Nobel de la Paixsigne de la "mâturité du pays"Un symbole pour la jeune nation qui a fait le choix de la démocratie en réussissant à unir les différents courants politiques et à préserver les droits des femmes. Un exemple unique dans le monde arabe...

     ****************************************************************************

    Journée Tourisme au Maghreb : Quelles alternatives ?

    Samedi 14 novembre 2015  14​h30-19H

     

    Dans le cadre de la 18ème Semaine de Solidarité Internationale, cette année l'Association APCV propose une rencontre autour du thème du tourisme au Maghreb: Quelles alternatives ?

    Programme indicatif* : Films, débats-échanges par pays,

     

    Partenariat envisagé :

    Les associations  du voyage et les associations de l’immigration :

    Invités :

    -          Les offices de tourisme du Maroc, de Tunisie,…

    -          Les ami-es et originaires du Maghreb

    Salle d’accueil de la FTCR

    23 rue du Maroc 75019 – Paris. Métro Stalingrad ligne 9

     

    Invitation sur inscription : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

    ​*Programme définitif début novembre sur notre site : www.apcv.org 

     Infoline 06 20 34 00 36   -   06 99 48 69 92

     

     


    • TUNISIE : Voyage culturel et mémoriel 

      Du 22 au 29 mars 2015

      8 jours-7 nuits 

      A l’occasion du 2ème FORUM SOCIAL MONDIAL

      du 24 au 28 mars 2015 à TUNIS

      L’association APCV  propose ce VOYAGE PARTICIPATIF et SOLIDAIRE

      à la découverte de la NOUVELLE TUNISIE

      En combinant découverte des lieux culturels et mémoriels et la participation au FORUM SOCIAL MONDIAL à la rencontre d’acteurs et actrices venant du monde entier  (40 000 en 2013)

       

      TUNIS

      Musée postal : histoire du téléphone et du timbre

      On y trouve un ensemble de mosquées, de médersa (école coranique), zaouïa (mausolée d'un saint)

      sans oublier les dars (habitations de nobles) également d'anciens palais,

      La médina, un lieu pour flâner, acheter, découvrir, prendre des photos etc,

      Visite de la grande mosquée Jamâa-ez-Zitouna (mosquée de l'olivier)

      Musée des arts et traditions populaires, l'espace d'art Ben-Abdallah qui propose régulièrement expos, concerts, pièces de théâtre, etc et son salon de thé.

      Le club culturel de Tahar Haddad, découvrir son architecture, ses manifestations culturelles etc.

      Le Musée national du Bardo, abritait jadis le harem des beys de Tunisie, transformé en musée en 1885 sous le règne d'Ali Bey. Il accueille aujourd'hui le plus important des musées archéologiques du Maghreb et l'un des plus riches du monde pour ce qui concerne les mosaiques romaines et rassemble tous les plus vestiges des sites tunisiens. Le musée regroupe deux palais qui mêlent le style local arabo-mauresque aux apports européens de style,...

      CARTHAGE

      Elle fut crée en 815 av. JC par une princesse phénicienne de Tyr nommée Elissa-Didon.

      Un lieu où se sont affrontés les armées de Rome, d'Hannibal, d'Egypte, Vandales, Byzantins puis arabes.

      Les premières fouilles du site commencèrent en 1857, l'année même où Flaubert écrivit Salammbô. (roman paru en 1862),

      SIDI-BOU-SAID

      Haut lieu de tourisme où Chateaubriand, Flaubert et Lamartine ont découvert le golfe de Tunis.

      Plus près de nous, Bernanos, Gide, Colette, Simone de Beauvoir et Montherlant y trouvèrent refuge.

      Visite des lieux culturels de la ville et s'il fait beau, nous dégusterons un thé à la menthe ou un repas sur l'une des plus belles terrasses de Sidi-Bou-Saïd.

      HAMMAMET

       Le Musée Dar-Hammamet, exposition sur trois niveaux de costumes traditionnels et de trousseaux de mariées provenant de toutes les régions de Tunisie.

       Le Musée Dar Khadija qui retrace les 2000 ans d'histoire de la ville.

      •  *La Médina (patrimoine culturel de l'humanité inscrit par l'Unesco)

      • Ce programme est indicatif susceptible de modification en fonction du contexte local

         *Conférence sur l’histoire de CARTHAGE, MARDI 10 mars à 19h30 par Kamel Tebaï et Philippe Vrain

        Bibliothèque Robert-Desnos 14 Bd Rouget-de-Montreuil 93100 Montreuil, Métro Mairie de Montreuil.

       

      Tarif et programme sur demande 

      Portable : 06 20 34 00 36  -  06 99 48 69 92    

    • Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


    • Près de 64% des Français favorables à des vacances dans un pays musulman

      Près de 64% des Français favorables à des vacances dans un pays musulman

      Alors que les évènements tragiques du mois de janvier ont eu un impact négatif sur le tourisme dans la capitale, un sondage d'Easyvoyage indique que près de 64% des Français sont prêts à partir dans un pays d'obédience musulmane.

      Leur choix se porte notamment sur le Maroc (46,4%), la Tunisie (29,3%), et la Turquie (26,8%). Dubaï et les Emirats ne sont pas en reste avec 21,2% qui envisageraient de s’y rendre. Plus étonnant encore, 15,8% des 3 000 personnes interrogés sont prêtes à partir en Egypte.

    • Accueil des touristes 

    • Attentats à Paris : "des annulations" sur la Tunisie selon Amel Karboul

      Les recettes touristiques en Tunisie ont enregistré une légère croissance en 2014 mais restent loin des niveaux de 2010, l'année de référence pour ce secteur en crise depuis la révolution, a annoncé jeudi dernier Amel Karboul, ministre du Tourisme de Tunisie.

      Elle a indiqué que la Tunisie a accueilli 6.068.593 touristes en 2014, en baisse de 3,2% par rapport à 2013, dont 2.809.850 touristes européens (-0,3%) et 3.103.764 touristes maghrébins (- 4,2%). Parmi eux, si le nombre de Libyens a baissé de 21,3%, celui d'Algériens a grimpé de 35% par rapport à 2013.

      Par ailleurs, elle a indiqué que les progressions de l’Allemagne (+0,3%), de l’Italie (+ 9%), et de la Grande Bretagne ( + 4) étaient "très encourageantes". "Mauvaises nouvelles" en revanche, avec les baisses de la France (-6,1%), de la Russie (-11,5%), et de la Scandinavie (-19,5%) en 2014. La ministre a également précisé que des touristes français avaient annulé leurs réservations à la suite de les attentats contre Charlie Hebdo et l'hyper casher à Paris début janvier, sans en donner le nombre. En revanche, la ministre s'est félicité de la hausse des recettes de 11%, à 3,57 milliards de dinars tunisiens, contre 3,2 milliards en 2013. En euros, ces recettes ont atteint 1,59 milliard d'euros en 2014, soit une croissance de 6,4% par rapport à 2013, mais sont toujours en baisse de 14,5% par rapport à 2010. Enfin, elle a admis que selon des études effectuées en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Italie, l'image de la Tunisie était "médiocre", la qualité étant "un réel problème" puisque selon elle, "40% du parc hôtelier a été déclassé depuis 2005". Rappelons qu'Armel Karboul a annoncé sur twitter début janvier qu’elle prendrait une année sabbatique après avoir passé son portefeuille à son successeur Mohsen Hassen.


    • Younès Djama

    • dimanche 6 juillet 2014 13:30

    Tunisie- Déclin prononcé des touristes français,

    le gouvernement tente le rattrapage

    Le tourisme français en Tunisie est en baisse depuis la révolution de 2011

    Un commerçant de Sidi Bou Saïd, au nord-est de Tunis, accuse les médias français de véhiculer une mauvaise image de son pays aux citoyens français.

     

    Sur les six premiers mois de l'année en cours, le tourisme français en Tunisie est en baisse de 7% par rapport à la même période l'an dernier et de 40% par rapport aux chiffres recueillis en 2010 (avant la révolution), a rapporté la chaine de radio française RTL. Dans un hôtel de Djerba (sud-est de la Tunisie), 95% de la clientèle est d’origine italienne, selon le reporter de la radio française. Pour lui, ce chiffre ne suffit pas à remplacer les français qui représentent le premier marché en Tunisie. A priori, l’aspect sécuritaire est la principale raison de ce déclin des touristes français. Une raison récusée par les tunisiens. Un commerçant de Sidi Bou Saïd (20 KMS au nord-est de Tunis), interrogé par le journaliste, charge les médias français qu’il accuse de donner une mauvaise image de son pays aux citoyens français en s’attardant trop sur l’insécurité qui régnerait en Tunisie, dans le tumulte de la révolution post-2011. A juste titre, le reporter de RTL fait remarquer qu’aucun touriste français et/ou étranger n’a été blessé durant la révolution. Pour Mohamed Toumi, président des agences de voyage tunisiennes « les tours opérateurs ont choisi durant la révolution d’investir ailleurs en mettant le cap sur d’autres destinations, à l’instar des Baléares, les Îles Canaries ou encore l’Espagne. Un investisseur tunisien en thalassothérapie confirme la baisse d’affluence de la clientèle française. « Il y a quelques années, on enregistrait ici une clientèle 100% française. Malheureusement aujourd’hui, nous n’en comptons que 15%. C’est une clientèle qui vient spécifiquement pour la thalassothérapie. Il s’agit de touristes à la recherche du luxe et qui veulent être bien servis », précise-t-il.  

    Plus de 6 millions de touristes attendus

    Du côté des officiels tunisiens, le ton est à l’optimisme. En effet,  la ministre du Tourisme Amel Karboul a déclaré au début du mois de juillet que les prévisions des réservations de l’actuelle saison sont de 6.4 millions de touristes. Pour y parvenir, des actions sont prévues à l’endroit des touristes. Des aménagements ont été réalisés en vue d'améliorer les procédures douanières et administratives au sein de l'aéroport international Tunis Carthage. Pour la ministre, il s’agit de l'amélioration de la capacité de réception des voyageurs au sein de l'espace de contrôle des bagages, de la création d'un espace réservé au passage des voyageurs de business class, du réaménagement du lounge Vip (salon d'honneur) de Tunisair et du box de l'Office national du tourisme tunisien (ONTT), outre l'amélioration du contrôle du bagage à main.

    MAGHREB EMERGEANT

    Tunisie : Réveillon saharien

    29 décembre 2013 – 5 janvier 2014

    Après le merveilleux réveillon en Algérie l'année dernière,

    l'association APCV propose un REVEILLON nouvelle Tunisie

    Tunisie : Le pays de la douceur de vivre

    Le grand sud tunisien va nous faire oublier le nord, apprécier le sud avec des dunes, oasis, palmeraies et le calme du désert.

    Vivre un réveillon sous de pleines étoiles du ciel avec un circuit :

    Djerba, Matmata, Douz, Tozeur,...

    c'est commencer une belle année qui donner l'envie de réaliser vos voeux !


    Tarif associatif associatif et programme du circuit sur demande

    valable avant le 12 novembre 2013

    Infoline : 09 53 74 36 82                        06 20 34 00 36

    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.



    François Hollande : "J'invite les Français à venir plus nombreux en Tunisie"

     

    Le président de la République est en Tunisie pour deux jours. Il a martelé un message de confiance sur le tourisme.

    

     

    En visite d'Etat en Tunisie jeudi et vendredi, François Hollande a martelé la "confiance" de la France dans le processus de transition démocratique. Outre le volet politique, la visite avait également un aspect économique important, avec une délégation de 40 patrons, parmi lesquels René-Marc Chikli, le président du Ceto, et Georges Colson, président du Snav. Objectif : rassurer les investisseurs français, frileux depuis la révolution.
     
    Côté tourisme, le chef de l'Etat s'est employé à envoyer, à chacune de ses étapes ou presque, des messages d'encouragement à ses compatriotes pour revenir en Tunisie. "Ceux qui n'ont pas vu le soleil depuis longtemps doivent savoir qu'il est ici", a-t-il lancé lors de sa première conférence de presse.

    "Des régions touristiques sûres"

    "J'invite les Français à venir plus nombreux", a-t-il encore rappelé lors de son discours devant l'assemblée constituante. Un message qu'il devrait encore renouveler lors de son passage à Sidi Bou Saïd, ce vendredi après-midi. "La France a depuis longtemps fait le choix de la Tunisie, pour le tourisme", a-t-il enfin rappelé, en clôture du forum des investisseurs, où la relance du tourisme figurait parmi les quatre sujets débattus.

     

    Les années passent, l’esprit interculturel avance

    TUNISIE

    

    Forum Social Mondial : 26 -30 mars 2013 à Tunis

    Rencontres mondiales colorées

    Dignité, liberté, égalité…

     

    148 pays, plus de 5000 organisations, 50 000 participants selon les estimations, le Forum Social Mondial a vu les choses en grand pour sa première édition dans un pays arabe. Grande comme la marche d’ouverture chargée en symboles, hommage à la révolution du pays hôte. Cela n’a manifestement pas plu à des jeunesses islamistes qui ont tenté de saboter l’événement que certains appellent le « Sommet des peuples » par opposition à celui de Davos « Sommet des Etats » et la marche de clôture en soutien au peuple palestinien.

    « Un autre monde est possible ». Telle est la devise du FSM édition 2013, inscrite en plusieurs langues sur les murs des campus universitaires et de la ville de Tunis qui abrite cet évènement planétaire dans un pays du monde arabe.

    Une grande marche d’ouverture placée sous le signe de la DIGNITE, composée d’une foule cosmopolite d’anarchistes, écologistes, pacifistes, syndicalistes du monde entier,   a démarré le 26 mars après-midi dans Tunis, depuis la place du 14-Janvier-2011, sur l’avenue Mohammed-V jusqu’au Palais des sports d’el Menzah où se tient la cérémonie d’ouverture.

    Des slogans en arabe, français, anglais, espagnol résonnaient au cœur de la capitale Les mots d’ordre « DIGNITE » et Vérité Sur l'assassinat de Chokri Belaïd ont marqué le défilé.

    Une centaine de militants algériens venus en bus n’ont pas été autorisés à se rendre au FSM selon Rachid Malaoui, président du Syndicat national autonome de l'administration publique algérienne. Un rassemblement de protestation s’est tenu devant l’ambassade d’Algérie à Tunis.

     

     

     

     

     

     

     Sans égalité, il n’y a pas de démocratie

    Un millier d’ateliers, assemblées, concerts et spectacles se sont déroulés pendant le FSM sur des thèmes politiques, économiques, culturels, avec plusieurs rencontres sur les processus révolutionnaires, révoltes, soulèvements, guerres civiles, de libération et mouvements de contestation en Occident face à la crise et l'austérité.

    La condition des femmes, des sans papiers, l’immigration, libre circulation, le tourisme solidaire, l’interculturel ont été également  au coeur des débats de cette 12e édition pour un monde humain et solidaire.

    D'autres questions très sensibles, voire taboues dans le monde musulman, comme la sexualité, la violence été également débattues,…

    En clôture, l’Assemblée des mouvements sociaux appelle chacun et chacune à développer des actions de mobilisation coordonnées au niveau mondial dans une journée globale de mobilisation dont la date reste à définir. Voir le site fsm2013.org

    Le FSM s’est terminé l’après-midi ensoleillé le 30 mars par une marche de soutien au peuple palestinien avec la volonté de poursuivre les luttes face à la mondialisation libérale et la préparation du prochain FSM.

    L’Association de promotion des cultures et du voyage (APCV), présente au Forum social, a organisé un circuit à la rencontre des acteurs et des lieux de la révolution en Tunisie en partenariat avec l’Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT) et l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT).

                    

                                                                        Saint-Denis le 15 avril 2013

                                                                         Rahim Rezigat

    

                                                                         Président


    Identification



    Calendrier

    Septembre 2017
    D L Ma Me J V S
    27 28 29 30 31 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30

    Flux RSS

    Aucun URL de fil RSS fourni